Assises du Port du Futur 2021 : quels enjeux, quelles solutions pour les ports de demain ?

Les 22 et 23 septembre dernier ont eu lieu les assises du port du futur, à Paris.

Au programme plusieurs thèmes ont été abordés :

  • La transition économique
  • L'innovation portuaire
  • La transition écologique des ports
  • La transition numérique des ports
  • R&D : Etat d'avancement de la structuration de la recherche

Vous trouverez ci-dessous un résumé de l'article de CEREMA "Assises du Port du Futur 2021 : quels enjeux, quelles solutions pour les ports de demain ?"  qui vous permettra de prendre connaissance des tables rondes sur la massification des transports et les carburants alternatifs.

 

 

Table ronde  "La massification des transports de pré-post acheminement : les services qui font la différence"

Alors que les transports massifiés ont fait l’objet d’objectifs de croissance de parts de marché significatives depuis des décennies, un élément nouveau est la collaboration entre SNCF Réseau et VNF qui ont d’ailleurs passé une convention de partenariat.

La collaboration de ces deux modes passe notamment par une concertation sur les indisponibilités respectives pour travaux : on sait bien que VNF doit programmer d’importants travaux de restauration du réseau et que des indisponibilités d’écluses peuvent mettre à mal la logistique fluviale par exemple sur la Seine (sans parler des basses eaux du Rhin), d’où l’idée d’améliorer la résilience de l’ensemble des deux modes massifiés et de sanctuariser les sillons pour le fret ferroviaire lorsque leur mobilisation est nécessaire pour la résilience d’ensemble des deux modes massifiés.

Afin d’atteindre ces objectifs, un certain nombre de démarche ont été présentées, le PARM et PAMI de VNF, le nouveau rapport de Medlink présentant 62 actions concrètes pour le développement du fluvial ainsi que des initiatives d’opérateurs ferroviaires avec pour une liaison hebdomadaire sur Châlon-sur-Saône et une autre sur Bordeaux.

La région Hauts-de-France n’a pas été en reste avec le Port de Sète qui a évoqué une croissance de 50% du trafic en six ans avec des objectifs forts sur le recours aux modes massifiés comme celui de mettre 50% des semi-remorques sur le train vers Calais.

Ce sujet a également été au cœur des débats de notre afterwork Norlink le 28 septembre avec des interventions passionnantes.

 

 

Table ronde "Carburants alternatifs – Les ports à l’heure des choix"

Le Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable a introduit la table ronde en rappelant notamment les pistes de recommandations formulées par la mission décarbonation du transport aérien et maritime à laquelle il a participé. Un des constats de la mission et des autres intervenants à la table ronde est qu’aucune solution de carburant ne se dessine clairement aujourd’hui.

Norlink est également moteur sur ces sujets avec trois études sur les carburants alternatifs (notamment fluvial) en cours.

 

 

Pour information, la prochaine édition se déroulera dans notre région et plus précisement à Lille et Dunkerque.

Si vous désirez poursuivre votre lecture, voici le lien de l'article complet : https://www.cerema.fr/fr/actualites/assises-du-port-du-futur-2021-quels-enjeux-quelles-solutions

 

Source et crédit photo : CEREMA

Catégorie d'affichage

Retour