Ceva Logistics relie Dourges à la Chine par le rail

Un premier train a convoyé pour Ceva Logistics 22 conteneurs de marchandises diverses entre Dourges et Jinhua, en Chine, pendant 18 jours. Un nouveau service qui s’inscrit dans la dynamique impulsée par les autorités chinoises sous la bannière de la Nouvelle Route de la Soie (Belt & Road Initiative).

Il aura fallu seulement dix-huit jours au premier train affrété par Ceva Logistics pour parcourir les 11 000 km séparant Jinhua, au sud-ouest de Shanghai, de Dourges, dans les Hauts-de-France. Cette première liaison ferroviaire menée à bien entre le 26 novembre et le 14 décembre dernier a permis d’acheminer quelque 22 conteneurs de marchandises diverses et répond, selon le 3PL, à une demande forte des chargeurs de capacités de fret supplémentaires entre le marché chinois et ceux d’Europe occidentale.

Une solution terrestre rapide 

Ce nouveau service s’inscrit dans la dynamique impulsée par les autorités chinoises sous la bannière de la Nouvelle Route de la Soie (Belt & Road Initiative) et transite par le Kazakhstan, la Russie et la Biélorussie pour atteindre l’Allemagne, et désormais la France, Dourges pouvant servir de pivot pour desservir ensuite la Belgique, les Pays-Bas, l’Espagne ou l’Italie. Avec ce Jinhua-Dourges express, Ceva Logistics peut proposer à ses clients une solution terrestre rapide, pratique, et surtout vertueuse en termes d’émissions de CO2 (réduite des deux tiers par rapport à l’option routière).

Complémentarité

Du côté de Ceva Logistics, entré il y a moins de deux ans dans le giron de CMA CGM, on fait valoir la complémentarité de cette nouvelle solution avec l’offre maritime de la maison-mère, en soulignant l’enjeu de répondre à un accroissement sans précédent de la demande de la part des supply chains globales. "La France est un hub logistique d’importance sur le marché européen, et avec ce nouveau service, Ceva Logistics compte particulièrement sur le train pour desservir l’Europe de l’Est comme de l’Ouest. Quant à la future extension de cette démarche ferroviaire, elle ciblera le marché sud-européen", indique Xavier Bour, Global Ground and Rail Product Leader au sein du 3PL.

 


Source : Actu Transport Logistique

Catégorie d'affichage

Retour