Eqiom précise ses actions dans sa démarche Fret21

Lorsqu’un chargeur comme EQIOM décide de rejoindre la démarche FRET 21, c’est le début d’un travail de fond, la mise en place d’actions concrètes, la présentation de chiffres annuels, et des défis renouvelés en permanence. Mode d’emploi.

Réduire l’impact du transport de marchandises sur le climat : telle est l’ambition de la démarche FRET 21, initiée en 2016 par l’AUTF (association des utilisateurs de transport de fret) et l’ADEME, avec le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer. Les chargeurs qui décident de s’engager dans la démarche FRET 21 entrent dans un dispositif volontaire, qui va de pair avec des actions concrètes et des résultats à la clé

 

Fret 21 : engagement mesurable et évolutif

EQIOM, acteur majeur dans les matériaux de construction, fut le premier groupe de sa catégorie à intégrer FRET 21 en 2017. « Nous nous étions engagés pour une réduction de 6% de nos émissions de CO2 pour la période 2016-2019 », relate François Meyer, Directeur logistique Ciments Granulats chez Eqiom. Un objectif en partie atteint, avec finalement 5% de réduction des émissions de CO2 pour cette première période. Résultat jugé satisfaisant compte tenu des difficultés traversées par le secteur ferroviaire en 2018et en 2019.

Eqiom remet chaque année ses chiffres à l’équipe des consultants FRET21. « Nos résultats sont challengés par les consultants, mais c’est surtout une compétition avec nous-même », commente François Meyer. Le groupe producteur de ciments, granulats et bétons et actif dans le traitement et la valorisation des déchets a signé pour un deuxième round avec FRET 21. Nouvel objectif : 14% de réduction des émissions de CO2 d’ici 2022

 

Eqiom mise sur les camions verts et le ferroviaire

La stratégie de décarbonation d’Eqiom repose sur 2 axes : les camions verts et l’utilisation du rail. « Aujourd’hui, nous avons une dizaine de camions roulant au gaz, et notre objectif est de doubler ce chiffre tous les ans. » détaille François Meyer. Sur un parc de 150 à 200 camions réguliers , Eqiom utilise différents carburants alternatifs au diesel : gaz, biogaz, bioéthanol, Oléo100.

Le groupe s’appuie sur un partenariat avec Agriopale, qui produit des biogaz par méthanisation de déchets agricoles et agro-alimentaires, et e transporteur Mauffrey, acteur majeur du transport routier français. « A travers ce partenariat, nous aidons la station biogaz locale qui est dans une dynamique d’économie circulaire, en utilisant les déchets de biomasse. Et ce sont les camions GNV de Mauffrey qui livrent nos clients. », explique François Meyer.

Quant au développement du transport ferroviaire, Eqiom progresse également. « Nous avons ressuscité des flux qui se faisaient par rail il y a 40 ans », raconte François Meyer. Pour accélérer le report de la route vers le ferroviaire, Eqiom s’associe avec Fret SNCF dans une démarche commune de report modal vers le rail

 

Moins de gloire, plus de résultats

Au total, l’engagement FRET 21, c’est assez peu de publicité et beaucoup d’effet. « Les deux seuls moments de « gloire », c’est le jour où l’on signe pour 14% de réduction de CO2 et le jour de l’atteinte des résultats. Entre les deux, nous menons un travail de soute. », précise François Meyer.
Les chargeurs engagés FRET 21, bien que soumis à des contraintes différentes selon leurs typologies de marchandises, partagent la même envie de faire bouger les lignes durablement. Yves Rocher, Ferrero, Total ou encore Carrefour : des univers multiples et une sensibilité commune.

Est-on retenu aujourd’hui sur un appel d’offre parce qu’on a signé avec FRET 21 ? Pas encore, selon le Directeur logistique d’Eqiom. Mais les mentalités évoluent. Chez les majors de la construction, on porte une attention croissante à l’empreinte carbone de la production et de la distribution des matériaux de construction.

 

FOCUS
EQIOM (1500 salariés) est une filiale du groupe irlandais CRH. EQIOM est actif dans 4 domaines d'activités : la production de cimentsgranulatsbétons prêts à l'emploi et le traitement et la valorisation de déchets. Ses produits et solutions couvrent l'ensemble des besoins des acteurs la construction en France : pré-fabricants, industriels, entreprises spécialisées, négociants.

Document
Catégorie d'affichage

Retour