Faites votre « autodiagnostic Brexit »

Dans le cas d’un retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne sans accord, le Royaume-Uni sortira du marché intérieur et de l’Union douanière. Concrètement, cela se traduira par le rétablissement des formalités douanières, des droits de douanes, des contrôles sur la TVA et des contrôles sanitaires et phytosanitaires. 

Vous êtes concerné si votre entreprise vend des biens ou fournit des services au Royaume-Uni ; achète des biens ou utilise un prestataire de services établi au Royaume-Uni ; dispose d’une filiale ou effectue des missions au Royaume-Uni ; emploie des salariés au Royaume-Uni ; est dépositaire de brevets ou de marques européennes actifs au Royaume-Uni ; si les clients ou les fournisseurs de votre entreprise sont dans cette situation.

En l’absence de ratification de l’accord de retrait, il n’y aura pas de période de transition et le Royaume-Uni sera considéré par l’UE comme les autres pays tiers avec lesquels elle n’a pas conclu d’accord permettant de faciliter les relations commerciales.

Dans un univers économique concurrentiel, il est primordial de se préparer. L’autodiagnostic créé par la Direction Générale des Entreprises permettra de répondre à un certain nombre de questions. Il peut être retrouvé ici.

Catégorie d'affichage

Retour