L’Alliance Seine-Escaut succède à Seine-Nord Europe

Lors de sa dernière assemblée générale, l’association Seine-Nord Europe a été rebaptisée Alliance Seine-Escaut. Avec ce changement d’appellation, ses membres souhaitent exprimer leur volonté d’élargir le champ d’action à l’ensemble de la liaison fluviale européenne Seine-Escaut

« Cette évolution répond à la logique européenne du projet, explique Philippe Marini, maire de Compiègne et président de l’Alliance Seine-Escaut. Il nous faut voir plus large que les 107 km du futur canal Seine-Nord Europe. Il convient de travailler à l’échelle de pertinence économique du projet et de contribuer à sa réussite économique. » Outre la reconduite de ses deux dispositifs de dialogue (un intergroupe parlementaire et un club des villes), l’association a ainsi créé un cercle économique qui a vocation à réunir toutes les entreprises qui s’intéressent ou ont recours au fluvial (chargeurs, transporteurs, aménageurs…). Elle a aussi contribué récemment à l’enquête préalable à la Déclaration d’utilité publique (DUP) sur le projet de Mise au gabarit européen de l’Oise (Mageo)

L’Alliance y a notamment rappelé qu’il était nécessaire que les unités fluviales puissent embarquer trois couches de conteneurs pour que le transport fluvial de marchandises puisse être réellement compétitif face à la route. « Sur ce point, le projet Mageo ne prévoit que le rehaussement du seul pont ferroviaire de Mours, alors que cet impératif concerne au moins seize autres ponts », a fait savoir l’Alliance Seine-Escaut. 

Catégorie d'affichage

Retour