Les chargeurs ont aimé le rail sans grèves, travaux, ni passagers

En 2020, la crise sanitaire a créé des conditions favorables au fret ferroviaire selon Eurogroup Consulting. Les chargeurs sondés par le consultant redoutent un "retour à la normale".

 

L'organisateur de la SITL, a animé un webinaire consacré au fret ferroviaire. À cette occasion, Eurogroup Consulting a présenté un sondage auprès de chargeurs.

 

Pour les chargeurs, la crise sanitaire aurait permis de "réunir des conditions particulièrement favorables en 2020". Selon le directeur d’Eurogroup, les principaux facteurs ont été "l’arrêt des travaux sur le réseau ferré, l'absence de grèves et de compétition avec les flux voyageurs ainsi qu’une augmentation des coûts et des perturbations sur les autres modes". Le consultant souligne aussi que "les chargeurs ont apprécié la capacité des acteurs du fret ferroviaire à s’organiser pour faire circuler les trains".

 

Dans un contexte de retour des contraintes habituelles sur le réseau, les chargeurs attendraient "avec impatience" la Stratégie nationale du fret ferroviaire promise avant la fin de l'été.

 

S’agissant des infrastructures, ils souhaiteraient "une sécurisation pluriannuelle des financements sur le réseau capillaire et des incitations visant à les encourager à s’engager dans le ferroviaire". Le développement et la création de nouvelles plateformes multimodales sont recommandés également. Enfin, les chargeurs réitèrent leur demande en faveur "d’un rééquilibrage des priorités entre le fret et les voyageurs" ainsi qu’une "optimisation des capacités par une réallocation systématique des sillons libérés".

Retour