Les coupons combinés

Dunkerque – Metz : les coupons combinés ouvrent la voie du ferroviaire

 

Le transport ferroviaire de containers, à raison de 10 wagons par semaine, sur un axe de 400 km, c’est possible. C’est ce que permet le système des « coupons » mis en place par Fret SNCF entre Dunkerque et Metz, en partenariat avec NPS et Dunkerque – Port

 

Elargir sa zone de chalandise, c’est l’un des enjeux clés pour le Grand Port Maritime de Dunkerque. « Nous devons fidéliser nos clients et continuer à aller chercher des marchandises à la fois à proximité du port et sur des distances plus lointaines. » explique Guy Bourbonnaud, chef du département études et multimodalité de Dunkerque – Port. Dans le but de connecter Dunkerque à la région du Grand Est, il a d’abord étudié les flux et mené une étude économique en vue de créer une offre ferroviaire sur cet axe. Une stratégie de différenciation a permis de choisir Metz comme point d’arrivée. Il s’agissait alors de valider la faisabilité avec les acteurs ferroviaires, avant de proposer le service aux chargeurs.

 

Les « coupons » de trains : flexibilité et économie

Parmi les opérateurs ferroviaires interrogés, c’est FRET SNCF qui suggéra la solution la plus astucieuse. « Lorsque le grand port de Dunkerque nous a fait part de la volonté de développer le transport combiné entre Dunkerque et Metz, à partir de containers arrivés par voie maritime, nous avons proposé la solution des coupons de wagons », relate Marie Cavoit, Directrice RSE de Fret SNCF. Un coupon, c’est un lot de wagons intégrés à un train existant. Le nouveau système de gestion capacitaire des trafics de Fret SNCF permet de prendre des lots de wagons sur tout le territoire, avec tout type de marchandise, et de les expédier facilement dans toute la France et en Europe. Restait alors à trouver le chargeur qui aurait l’usage de cette nouvelle liaison optimisée.

 

Une collaboration tripartite

C’est NPS, acteur de transport multimodal au départ de Dunkerque, qui a fait équipe avec Dunkerque - Port et Fret SNCF. « Nous n’avions jamais fait de ferroviaire, et cette opportunité de coupons pour aller jusqu’à Metz en train était à saisir ! ». C’est alors une réelle collaboration tripartite qui s’est mise en place. Fret SNCF partage son savoir-faire ferroviaire avec NPS, tandis que Dunkerque – Port joue son rôle de facilitateur et d’autorité portuaire. NPS loue ses wagons et met en place l’acheminement des marchandises. S’ajoute également l’aide du Terminal des Flandres qui accompagne le business, contribue à l’organisation et aux bonnes conditions d’accueil des trains.

C’est ainsi que le FLEX - Flandres Lorraine Express - a commencé à circuler le 5 juin 2019, à raison d’un coupon de 10 wagons par semaine. Une capacité que NPS s’apprête à doubler, après un an de bon fonctionnement. Cerise sur le gâteau pour les chargeurs : un système de facilité douanière permet de dédouaner les containers seulement à leur arrivée à Metz, et non à Dunkerque. Et puisque l’impact carbone des trains de Fret SNCF est estimé 14 fois inférieur à celui de la route, le report de la route vers le ferroviaire est indéniablement vertueux d’un point de vue écologique. NPS, c’est 30 000 containers par an, soit 30 000 camions qui ne circulent pas sur la route 

 

FOCUS

Un port engagé pour l’environnement

Dunkerque-Port est membre du réseau des 112 ports européens et méditerranéens du label EcoPorts, et fait partie des 21 ports certifiés PERS (Port Environmental Review System).  Cette certification est délivrée par l’ESPO (European Sea Ports Organisation). Elle atteste notamment d’un management environnemental efficace et responsable, en lien avec le Pacte vert pour l’Europe (European Green Deal). Le soutien à l’innovation pour le déploiement de la transition énergétique en territoire portuaire, en lien avec la décarbonation du territoire et le renforcement de l’économie circulaire, font partie des priorités du port pour les années à venir.

Dunkerque-Port a rejoint en juillet 2020 la Coalition “Getting to Zero”, afin de soutenir la décarbonation de l’industrie maritime en collaborant avec des entreprises issues des secteurs du transport maritime, de l’énergie, des infrastructures et de la finance.

L’ambition de cette Coalition : réduire d’au moins 50 % les émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050 (par rapport aux niveaux de 2008).

 

CHIFFRES CLES

  • 7 g de CO2 par tonne KM = impact Carbone moyen mesuré par Fret SNCF sur ses trafics, 14 fois inférieur à celui de la route
  • 10 wagons = nombre de wagons par coupon hebdomadaire sur la ligne Dunkerque – Metz opérés par Fret SNCF pour NPS
  • 20 camions : c’est le nombre de camions qui ne circulent pas sur la route pour un coupon ferroviaire de 10 wagon
Catégorie d'affichage

Retour