Londres assouplit ses règles pour les chauffeurs routiers européens

Le gouvernement britannique assouplit les règles sur le nombre de livraisons que peuvent effectuer les chauffeurs routiers étrangers au Royaume-Uni, afin d'atténuer les problèmes de pénuries et d'approvisionnement avant Noël.

Les chauffeurs routiers en provenance de l'Union européenne ne peuvent aujourd’hui effectuer que deux livraisons dans les sept jours suivant leur arrivée au Royaume-Uni. Le gouvernement espère mettre en œuvre de nouvelles règles avant Noël : ils pourront alors effectuer un nombre illimité de trajets sur une période de deux semaines.

"Cela équivaut à ajouter des milliers de chauffeurs routiers sur les routes", a déclaré le ministre des Transports, Grant Shapps, promettant que la mise en place de ces mesures arriverait "vers la fin de l'année".

Depuis des semaines, le manque d'environ 100.000 chauffeurs routiers causé par la pandémie et le Brexit entraîne au Royaume-Uni de graves problèmes de livraison dans les supermarchés et les stations-service à cours de carburant.

La pénurie de routiers a aussi aggravé la congestion des ports au niveau mondial et en particulier en Angleterre, d'où plusieurs porte-conteneurs remplis de marchandises pour Noël ont récemment dû être déroutés vers des ports européens. Une situation qui va durer encore 6 à 9 mois, selon l'Association des ports britanniques (BPA).

"Quand je parle aux ports, ils disent "oui, on est encombrés, mais c'est encombré au niveau mondial"", a déclaré Grant Shapps, appelant à mettre les choses en perspective car "les marchandises circulent". "Les pressions sont bien sûr très réelles, mais les gens seront en mesure d'obtenir des produits pour Noël", a-t-il promis.

Catégorie d'affichage

Retour